Le guide des sorties et loisirs près de chez vous !
Tous les articles > Les différents styles de tatouages

Les différents styles de tatouages

Loin de se limiter aux formes les plus connues que sont le tribal et le réaliste, le tatouage compte de nombreux styles issus en partie de traditions culturelles. Voici un panel des techniques et formes les plus demandées aux artistes tatoueurs.
Source : https://www.facebook.com/pascal.sky (Pascal Scaillet Sky)
Source : https://www.facebook.com/pascal.sky (Pascal Scaillet Sky)

Le tatouage tribal

Depuis plusieurs années maintenant, le tribal fait partie des modèles les plus plébiscités par la clientèle des tatoueurs. Des acteurs aux chanteurs, en passant par les sportifs et autres personnalités médiatiques, le tatouage tribal est largement représenté ! A l’origine, ces modèles servaient à marquer l’appartenance à une communauté ou un groupe d’opinions en Polynésie. Mélange d’aplats noirs et de traits épais, il fait appel à des symboles primitifs ou au contraire, totalement abstraits. Parmi ses dérivés, on peut citer les tatouages celtiques, polynésiens, maoris, etc.
k
k

Le style Old School

Couleurs vives et ombres noires font partie des caractéristiques de ce style de tatouage. Les dessins sont inspirés par les années 50 et 60 : pinups, roses, ancres marines, symboles militaires, hirondelles, cerises, boule de billard, etc. Tattoo préféré des adeptes de rock’n’roll, le Old School appartient aux classiques du tatouage…
Source : goldie-tattoo.com
Source : goldie-tattoo.com

Le New School

Dérivé du style précédent, mais beaucoup plus récent, le New School se démarque notamment par ses dégradés de couleurs. Les motifs restent les mêmes que ceux du Old School, à la différence près qu’ils sont modernisés, et font souvent appel aux effets tridimensionnels.

Le tatouage asiatique

Inspiré des arts japonais et chinois, ce type de tatouage est connu également comme étant le style de prédilection des Yakuzas, la mafia japonaise. Avec des traits qui rappellent ceux des estampes asiatiques, les modèles sont fortement codifiés et très symboliques. Si, depuis quelques années, le Kanji est très à la mode, les vrais adeptes du tatouage asiatique ont plutôt tendance à se tourner vers des modèles de tigres, dragons, carpes, démons, …

Enfin, il faut distinguer le tatouage asiatique de l’Irezumi. Ce dernier ne concerne que les dessins de très grandes tailles, voire le tatouage intégral appelé body suit, et se réalise uniquement avec les méthodes traditionnelles de tatouage.

Le tatouage réaliste

Comme son nom l’indique, cette méthode consiste à reproduire le plus fidèlement possible la réalité, et en l’occurrence des portraits.
Un maitre dans l'art du tatouage réaliste : Stéphane Chaudesaigues
Source : Stephane Chaudesaigues facebook.com/stephane.chaudesaigues
Source : Stephane Chaudesaigues facebook.com/stephane.chaudesaigues

Le biomécanique

Inspiré par la science-fiction, le courant cyberpunk et l’ouvre de l’artiste HR Giger, ce style mélange organes biologiques, composants mécaniques et/ou organiques. Les dessins donnent souvent l’impression de se trouver sous la peau ou de la déchirer pour apparaitre…
Source : tattoo-tatouages.com
Source : tattoo-tatouages.com

Le dot-art ou pointillisme

Ces modèles sont réalisés à partir de milliers de points, comme la technique du même nom utilisé en peinture. Le dot-art permet notamment de raviver et/ou de rafraîchir un tatouage ancien, ou de créer des effets de matière particuliers.
Un maitre dans l'art du pointillisme : Pascal Scaillet Sky
Source : https://www.facebook.com/pascal.sky (Pascal Scaillet Sky)
Source : https://www.facebook.com/pascal.sky (Pascal Scaillet Sky)

L’horror ou gothique

Au programme de ce style, monstres, tueurs en série, cinéma gore, crânes… La plupart des motifs sont tatoués en dégradés de gris ou en noir. Au palmarès des tatoueurs les plus réputés au monde dans ce style, on peut citer Roberto Hernandez.
Source : facebook.com/VittaminTattooShop (Roberto hernandez)
Source : facebook.com/VittaminTattooShop (Roberto hernandez)


Article complémentaire :
- L’art du tatouage : origines et finalités
- Comment choisir son tatoueur?


Article du 28/02/2013
Rechercher sur le site:
0.921921014786 sec