Tourisme

5 lieux incontournables à visiter à Lyon

Par  | 

Lyon est une ville qui mérite d’être découverte. Longtemps considérée comme un lieu de passage, ou juste contournée sur la route des vacances, elle est aujourd’hui devenue une localité où l’on s’arrête ! Il faut dire que la capitale des Gaules possède de nombreux atouts. En effet, elle sait associer patrimoine historique et modernité, culture et sport, sans oublier bien sûr sa gastronomie. Préfecture du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la deuxième agglomération de France n’en reste pas moins une cité à taille humaine que l’on peut explorer à pied. Découvrez 5 lieux incontournables à visiter à Lyon.

Le vieux Lyon

S’il est un endroit à découvrir à Lyon, c’est bien le Vieux Lyon, la plus ancienne partie de la ville. Datant de l’époque du Moyen-Age et de la Renaissance, il se situe entre la Saône et la colline de Fourvière. Il s’étend du Nord au Sud sur trois quartiers correspondant aux trois principaux édifices religieux de la zone : Saint-Paul, Saint-Jean et Saint-Georges.

Le Vieux Lyon est devenu très touristique depuis qu’il a été classé au patrimoine de l’humanité de l’Unesco. Il se caractérise par ses maisons typiques d’époque et ses ruelles étroites. Mais sa particularité principale réside dans ses traboules, typiquement lyonnaises. Une traboule est un passage d’immeuble reliant deux rues et comportant une cour intérieure. Certaines peuvent encore se visiter et permettent d’admirer l’architecture médiévale ou Renaissance.

Les deux collines

L’une des caractéristiques de la capitale rhodanienne est qu’elle possède deux cours d’eau (le Rhône et la Saône) mais aussi deux collines : Fourvière et la Croix-Rousse. Les Lyonnais disent souvent que la première est la colline qui prie et la seconde est la colline qui travaille. En effet, la colline de Fourvière est surmontée de sa basilique, que l’on peut voir depuis presque toute la ville mais également en dehors. Elle constitue d’ailleurs un repère lorsque l’on se rapproche de Lyon… Quant à la Croix-Rousse, elle symbolise les canuts et le travail de la soie.

Les deux collines sont accessibles par des transports en commun particuliers :

  • Le funiculaire pour aller à Fourvière, depuis la cathédrale Saint-Jean
  • La ligne C du métro, qui a la singularité de posséder une crémaillère en raison de la forte inclinaison

En haut des deux collines, les visiteurs peuvent jouir d’un beau panorama sur la ville.

Le Parc de la Tête d’Or

Le Parc de la Tête d’Or est le poumon vert de Lyon. C’est le lieu privilégié des Lyonnais pour les balades en familles, la course à pied ou encore les pique-niques. Il s’étend sur une superficie de 117 hectares ce qui en fait l’un des plus vastes parcs urbains de France. Pas moins de huit entrées permettent d’y accéder !

Le Parc est idéal pour occuper les enfants, avec son zoo, son petit train touristique, son manège ou encore ses promenades en poneys. Il contient également un lac de 17 hectares sur lequel vous pourrez naviguer en barque ou en pédalo. Pour les amateurs de botanique, le parc possède trois roseraies, un jardin botanique de 15 000 plantes et des serres construites à la fin du 19e siècle. A noter que le Parc de la Tête d’Or est entièrement gratuit, y compris le zoo.

La Presqu’île

La Presqu’île de Lyon représente véritablement le cœur de la ville. Située entre le Rhône et la Saône, elle s’étend des pentes de la Croix-Rousse (quartier des Terreaux) jusqu’au confluent, lieu où les deux cours d’eau se rejoignent. Cette zone précise a d’ailleurs été complètement réhabilitée depuis quelques années pour former le nouveau quartier Confluence. Celui-ci est constitué d’immeubles modernes, d’un centre commercial, et du Musée des Confluences qui mérite à lui seul une visite !

La place Bellecour est l’endroit le plus emblématique de la Presqu’île, voire même de la ville. Il s’agit en effet de la plus grande place piétonne d’Europe. La piétonnisation est, en outre, importante sur la presqu’île, avec deux grandes artères piétonnes que sont la rue Victor Hugo et la rue de la République, ainsi que d’autres petites rues comme celle des Marronniers ou la rue Mercière. Ces dernières vous proposeront quelques bouchons, restaurants typiquement lyonnais…

Les berges du Rhône

Les berges du Rhône ont été inaugurées en 2007. Réaménagées en faveur des modes doux et des piétons, elles s’étendent sur environ cinq kilomètres, depuis le Parc de la Tête d’Or au Nord jusqu’au Parc de Gerland au Sud. Elles sont très prisées par les promeneurs, les joggers et les cyclistes. De plus, elles constituent un lieu de sortie pour boire un verre le soir ou se restaurer, grâce aux nombreux bateaux amarrés le long des quais, transformés en pubs ou restaurants.

Ces 5 lieux incontournables à visiter à Lyon vous permettront de mieux connaître cette belle ville sur de nombreux aspects : son histoire, sa culture et les activités proposées à ses visiteurs.

Vous pourriez aussi aimer ces articles...

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *