Loisir

Jardins botaniques en Alpes-Maritimes : notre top 4 des plus beaux jardins à visiter

Par  | 

Les jardins botaniques possèdent plusieurs intérêts. D’une part, ils offrent aux visiteurs la possibilité de voir des collections de plantes, arbres et végétaux remarquables. D’autre part, ils contribuent à la conservation de ces plantes, avec un aspect éducatif et aussi scientifique. Ces jardins sont ouverts à tous les publics et constituent des îlots de verdure à l’écart des zones urbaines. Parmi les nombreux jardins botaniques français existants, vous en trouverez de magnifiques à voir dans le sud de la France. Découvrez notre top 4 des plus beaux jardins botaniques dans les Alpes-Maritimes.

Jardin botanique de la ville de Nice

Le jardin botanique de Nice se trouve à l’ouest de la ville, sur les hauteurs. Vous y bénéficierez d’une magnifique vue sur la mer Méditerranée ainsi que sur le massif de l’Estérel. C’est un jardin relativement récent puisqu’il date de 1983. C’est en effet cette année-là que l’on planta les premiers végétaux d’une centaine d’espèces différentes, provenant du Museum d’histoire naturelle de Nice. Et ce n’est qu’en 1991 que l’ouverture au public eut lieu.

Aujourd’hui, le jardin est un véritable musée naturel. Il se compose de 40 zones, chacune représentant un milieu naturel particulier. Les plantations correspondent aux différents continents : Afrique, Amérique, Asie, Australie, Europe. Vous avez également des parties contenant des collections classiques et une zone d’ethnobotanique. Il s’agit de plantes médicinales, aromatiques ou toxiques…

Le jardin s’étend sur 3,5 hectares et comprend plus de 3000 variétés végétales dont beaucoup de méditerranéennes. Ce parc agit pour la conservation des végétaux, notamment ceux en voie de disparition. Il effectue également des échanges de graines à l’international, en collaboration avec 370 organismes de 75 pays différents. Plusieurs labels le distinguent : Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées, Jardin Remarquable, Jardins botaniques de France et des pays francophones.

L’entrée du jardin botanique est libre, de 9h à 17h en hiver et jusqu’à 19h en été. Son adresse : 78 Corniche Fleurie 06200 Nice.

Jardin exotique d’Èze

La commune d’Èze se situe à une dizaine de kilomètres de Nice. Elle s’étend depuis les rives de la Méditerranée (Èze-sur-Mer) jusqu’à un sommet escarpé où se trouve le vieux village (Èze-Village). Le jardin exotique d’Èze est réputé pour son ensemble de cactus et de plantes grasses (ou plantes succulentes). Il faut dire que le climat des Alpes-Maritimes leur est favorable ! Ce parc est apparu après la fin de la Seconde Guerre mondiale, sur les vestiges d’un ancien château médiéval. Sa localisation à 400 mètres au-dessus de la mer vous offre un panorama exceptionnel sur les alentours.

Depuis 2014, le jardin comprend deux grandes parties en fonction des origines des plantes. La partie sud contient quelques dizaines de plantes succulentes et de xérophytes (plantes vivant dans les milieux secs et désertiques). Dans la partie nord, plus humide et ombragée, vous trouverez de nombreuses plantes méditerranéennes ou provenant de régions humides. Votre promenade sera agrémentée d’une cascade et de grottes au sein d’un espace « zen ». De plus, vous avez la possibilité de télécharger sur votre smartphone des fiches botaniques grâce aux QR codes figurant sur le parcours.

Le jardin est ouvert tous les jours de l’année, de 9h à 16h30, 18h30 ou 19h suivant les saisons. Son adresse : 20 Rue du Château 06360 Èze.

Jardin botanique de la Villa Thuret à Antibes

Dans la très belle ville d’Antibes se trouve le jardin botanique de la Villa Thuret. Son nom est celui de son créateur, le botaniste Gustave Adolphe Thuret. Ce dernier entreprit en effet à partir de 1857 des essais d’acclimatation de végétaux exotiques. De plus, il accueillit dans sa villa de nombreuses personnalités de l’époque, dont des scientifiques mais aussi des artistes. D’ailleurs, l’écrivaine George Sand évoque ce jardin dans l’une de ses œuvres !

Le jardin devient propriété de l’État en 1878. Il est géré depuis 1964 par l’INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement). Les techniques d’entretien employées permettent un développement libre des plantes, avec peu de taille et d’élagage. Les herbes sauvages ne sont pas enlevées car elles préservent le sol de l’érosion. De plus, vous ne trouverez pas de pelouse ou de gazon, mais des prairies naturelles dont l’apparence change avec les saisons.

Près de 2500 arbres et arbustes constituent les collections de ce jardin et représentent pas moins de 1000 espèces différentes. Par ailleurs, le jardin possède plusieurs labels de qualité : Jardin Remarquable, Arbres Remarquables de France, Jardins Botaniques de France, Maison des Illustres.

Le jardin est ouvert au public du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h30 l’hiver et de 8h à 18h l’été. Son adresse : 90 Chemin Gustave Raymond 06160 Antibes.

Jardin botanique du Val Rahmeh à Menton

Au nord-est de Menton, se trouve le Jardin botanique du Val Rahmeh. Il fait partie de la quinzaine de sites composant le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN). Au début, le Val Rahmeh représente une propriété constituée d’une villa du 19e siècle et d’un terrain. Puis, un nouveau propriétaire rachète la propriété en 1905. Son épouse s’appelle Rahmeh et a donc donné son nom au lieu… Le jardin s’agrandit alors, conservant de vieux oliviers aujourd’hui âgés de 400 ans !

Au fil des ans et des propriétaires successifs, apparaissent dans le jardin de nouvelles plantes méditerranéennes (dattiers des Canaries) ou exotiques (solanacées). En 1966, l’État en devient propriétaire. Son ouverture au public date de l’année suivante. Aujourd’hui, il s’étend sur 1,5 hectares et comprend près de 1700 espèces originaires de tous les continents.

L’accès au jardin du Val Rahmeh est payant (entre 5 et 7 euros). Il est ouvert tous les jours de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h d’octobre à mars et jusqu’à 18h d’avril à septembre. Son adresse : avenue Saint-Jacques 06500 Menton.

Vous pourriez aussi aimer ces articles...

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *